Une carte n'est pas le territoire

Mis à jour : mars 21

Alfred Korzybski (1879-1950)

Deux aviateurs partent en mission de repérages d'un site ennemi. Ils ont la carte de l'endroit précis à atteindre.

Leur avion arrive au dessus de la zone, carte à l'appui. Les mêmes repères, arbres, rivière... Ils en sont certains ils sont arrivés sur zone.

Et pourtant l'un des deux ne comprend pas, la zone semble t il est différente. Ils sont certains ils ont suivi la carte. Alors ?


Ils réalisent que deux endroits quasi identiques sont proches l'un de l'autre. La carte n'est pas à jour.

La carte ne correspond pas au territoire.

A la réalité.




La sémantique générale créée en 1933 par Alfred Korzysbski, discipline qui se propose de dépasser les "lois de la pensée" codifiées par Aristote et depuis fossilisées dans la structure des langages occidentaux, au point d'en empêcher la nécessaire évolution et d'en précipiter le désastre.


La représentation de la réalité n'est pas la réalité.

Ma représentation n'est pas comme celle de mon voisin. Sur la vie, son environnement, ses relations, ses émotions.

Chaque carte est différente. Bien que le territoire soit unique.


"mais quoique nous puissions dire à son sujet, l'événement d'ordre premier reste aux niveaux silencieux. La manière dont nous en parlerons pourra changer d'un jour à l'autre, d'une année à l'autre, ou d'un siècle à l'autre. Toutes nos "sensations, nos "pensées", nos "amours", nos "haines", etc ... se produisent à des niveaux in-dicibles, mais peuvent être affectés par les niveaux verbaux grâce à une interaction commune."


"Ce qui peut être montré ne peut pas être dit" Wittgenstein.


Le Time-biding : la capacité de condenser, digérer et utiliser les expériences et les réalisations accumulées par les générations précédentes pour leur développement dans le temps présent et leur transmission aux générations à venir.


"Tous les langages possèdent une certaine structure, et chaque langage reflète dans sa propre structure celle du monde telle que l'ont présumée ceux qui ont développé ce langage. Et réciproquement nous projetons dans le monde, la plupart du temps inconsciemment, la structure du langage que nous employons. Parce que nous estimons la structure de notre propre langage habituel comme allant tellement de soi, particulièrement si c'est notre langue maternelle, il nous est parfois difficile de comprendre combien les peuples munis d'autres structures de langage conçoivent le monde différemment." p 33 et 34.


Cela pourrait aussi rappeler la notion d' ethnocentrisme développée par William Graham Sumner ( 1840- 1910).


Motus operandi de la Sémantique générale :

1/ une carte n'est pas le territoire. (les mots ne sont pas les choses qu'ils représentent)

2/ une carte ne couvre pas tout le territoire. (les mots ne peuvent pas couvrir tout ce qu'ils représentent)

3/ une carte est auto- réflexive. (dans le langage nous pouvons parler à propos du langage)

#territoire#carte#semantique#représentation

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout