Cabinet 1.618
Hypnothérapeute/Psychanalyste intégratif à Paris 10ème

La présence d'un corps


189 vues

Continuer à prendre soin de soi, des siens et des autres. Le corps encore et encore.

Comme le dit si bien Spinoza "l'esprit comme la conscience qu'on a de son propre corps".

Et si tout partait d'abord du corps ? Si le corps était avant la pensée?

Si dans une boucle vertueuse il restait souhaitable d'interroger le corps dès que la pensée arrive.

François Roustang dans son ouvrage "Jamais contre, d'abord" évoque très précisément ce ré-apprentissage nécéssaire et fondamental.

"Pour agir le corps doit faire taire la parole l'explication consciente. Cela ne ne signifie pas que l'esprit a disparu. Il est devenu corps vivant, car le corps est esprit et c'est pour cela qu'il pense à bon escient. Le langage doit succéder à la pensée du corps. Donner à notre présence en corps une force et une simplicité qui suffisent pour faire passer le comprendre dans le faire silencieux qui transforme.

La maladie est celle d'un corps qui voudrait devenir automate, passif, et qui aspire à l'inconscience et à l'amnésie, qui se renie comme corps humain, lequel ne se soutient que de la pensée. La guérison passe par la parole, le contact, le geste et l'espace d'un autre corps qui réveillera ce qui est là depuis toujours. rendre au corps sa sensorialité, sa corporéité, ses humeurs et son langage. Esprit et corps unifiés."

"Je tiens toute démarche qui part de la réflexion de l'esprit sur lui même pour stérile et que sans fil conducteur du corps, je ne crois à la stabilité d'aucune recherche" ces paroles sont de Friedrich Nietzsche.. il savait de quoi il parlait à propos du corps...

L'hypnose comme solution de relation. Comme écoute du corps.

Comme vecteur de cette boucle vertueuse entre l'esprit et le corps, le corps et l'esprit.

L'hypnose afin de se détacher des habitudes de penser, de sentir et d'agir...

La tempête peut agiter la surface de l'océan sans qu'il soit nécessaire pour le fond d'oublier son silence et son calme.

Juste revenir au corps et laisser faire...

Le corps sait tout déjà et depuis longtemps.

Le corps a son propre langage.

L'hypnose se propose ainsi de renouer avec le corps. De reprendre possession de soi.

Pour aller vers l'autre.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

La présence d'un corps

10 Mai 2023

Continuer à prendre soin de soi, des siens et des autres. Le corps encore et encore.
Comme le dit si bien Spinoza "l'esprit comme la conscience qu'on a de son propre corps".
Et si tout partait d'a...

À la une

Etre vraiment soi même

11 Mar 2023

 
Carl Rogers créateur de la psychologie humaniste et ce dès 1940. Les ressources de la personne, écoute et présence.
 
Puissance des concepts de compréhension empathique, de regard positif incondi...

Changer, et si on osait

27 Fév 2023

"Pour faire de quelque chose une habitude, faites la ; pour ne pas en faire une habitude ne la faites pas ; pour vous défaire d'une habitude, faites en une autre à la place" Epictète 

Création et référencement du site par Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Retrouvez Marc Olla sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Hypnothérapeutes
Par Psychologue.net